Cérémonie civile à Boulogne-Billancourt

L’Hôtel de Ville de Boulogne-Billancourt attend ce matin les futurs mariés. Le choix de ce lieu semble tout indiqué pour symboliser une union, car la localisation de la construction du bâtiment municipal avait été déterminée pour incarner l’alliance de deux villages.

Les lignes modernes dessinées par l’architecte Tony Garnier caractérisent cette mairie classée Monument Historique. Rompant le style rectiligne, l’auvent arrondi marque l’entrée et invite à gravir le grand escalier aux larges marches.

C’est là que le futur marié en costume attend. Il est souriant et décontracté. Son sourire, fixé par l’objectif, laisse des questions en suspens sur les pensées qu’il peut avoir à cet instant. Est-ce qu’il sourit à cette jeune femme qui s’approche d’un pas vif et déterminé ? Elle est coiffée d’un chignon flou et cache sous sa veste rouge une robe blanche immaculée. Cette mariée souriante et gracieuse est bien l’objet de son attention.

Arrivée à sa hauteur, c’est la capture d’un instant furtif de tendresse dénotant l’émotion du jeune homme : une caresse de la main et un tendre baiser sur la joue de sa promise.

Au moment de pénétrer dans la salle des mariages, un temps d’arrêt est marqué à l’entrée : les lignes et les couleurs de la pièce renforcent la solennité de l’instant. Le jaune des murs et le noir profond du haut plafond s’opposent en accentuant les dimensions. Tout est sobre et rectiligne hormis le plafonnier, le buste de Marianne et le blason de la ville. Alors l’attention se fixe seulement sur les visages et les attitudes des uns et des autres durant la célébration : c’est l’émotion des parents, l’attention des invités et la gravité des époux. D’ailleurs, quelles sont les pensées du jeune couple en écoutant ainsi l’officier de l’État-civil faire la lecture des actes ?

A la fin de la cérémonie, sur les marches de l’Hôtel de Ville, une myriade éphémère de bulles de savon accueille les jeunes mariés émus. Ils sont heureux d’être entourés de leurs proches et amis et vont prolonger ce bonheur avec la réception organisée dans un lieu charmant, proche de Paris, sur les coteaux de Meudon.

Les Érables – un magnifique lieu de réception à Meudon

Dans un magnifique écrin de verdure se cache une perle : les Érables. C’est une propriété avec un superbe jardin arboré où se niche un élégant hôtel particulier datant de 1890. Le bâtiment a le charme des maisons bourgeoises de l’époque avec son bel escalier en pierre accédant à l’entrée de la demeure. A l’intérieur, des salons stylés à l’ambiance feutrée sont prêts à recevoir les invités. Cette maison a été édifiée sur les restes d’une partie du château de Bellevue, qui fut le cadeau du roi Louis XV à son amour, la belle Marquise de Pompadour. Ce présent royal fut détruit comme beaucoup de symboles monarchiques, mais il reste toutefois en ces lieux l’histoire d’un amour qui ne peut que charmer les mariés. Et la séduction de l’endroit continue avec la superbe vue panoramique offerte sur la Tour Eiffel et ses environs.

Dans la quiétude verdoyante qui entoure la bâtisse, on laisse retomber la pression de la cérémonie. La réception organisée dans la véranda est l’occasion pour certains de faire rire la galerie avec leurs discours. Pour les étayer, une vidéoprojection met en scène les facéties et souvenirs des nouveaux époux. Tous les visages riants de cette fête restent immortalisés par l’objectif, soit en couleur ou en noir et blanc.

Cette hilarité générale se calme à l’écoute de la symphonie d’un quatuor à cordes. Alors, le couple glisse doucement vers un tendre tempo qui sera suspendu par l’instant sucré du dessert.

La fin du repas annonce le bal et en attendant la préparation de la salle, une promenade dans les jardins est improvisée. C’est l’occasion de surprendre les mariés dans leur flânerie. Sous les ombrages, ils sont rejoints par leurs témoins qui dans leur pose complice et cocasse affichent leur amitié.

Tous les invités se réunissent pour une cérémonie de verdure aménagée afin d’écouter les professions de foi des mariés. Face au jeune homme qui achève sa déclaration, sa femme est émue et le contemple tendrement. Ils s’embrassent pour sceller définitivement leur consentement.

Alors, on rejoint la bâtisse où les salles s’illuminent. Les mariés ouvrent le bal et sont suivis par les convives sous les sunlights. C’est une folle soirée festive où on célèbre l’amour de deux êtres et où on partage la joie d’être ensemble.